Accueil > L'actualité > Du côté des caves. Imprimer |   English
 

Du côté des caves... Automne - Hiver 2007 - 2008

Concernant les blancs nous pensons que l’équilibre sucre / acide est atteint : nous ne laissons pas les raisins se concentrer sur souches afin de préserver le potentiel aromatique le plus frais et le plus floral possible. Un tri sévère à la vigne a permis de mettre dans les pressoirs que des raisins de qualité exceptionnelle.
A mi-fermentation, les vins sont mis en barriques : nous choisissons cette année de n’utiliser que 15 % de bois neuf, toujours dans cet objectif de complexité aromatique et de définition minérale et florale de nos vins. Vers la fin de la fermentation, nous commençons le batonnage afin d’utiliser les qualités organoleptiques ainsi que stabilisatrices des lies, opération réalisée tous les deux jours. Viendra ensuite la fermentation malo-lactique qui apportera une complexité supplémentaire aux vins.
A noter cette année, une très belle fraicheur des St Péray, une richesse aromatique et un gras extraordinaire des Condrieu, une intensité aromatique merveilleuse des Hermitage.
Les Crozes ainsi que les Saint-Joseph sont un modèle d’élégance et de fruités avec des différences de palettes aromatiques dues aux différents terroirs. Les blancs sont très droits et prometteurs d’une belle garde.
Pour les rouges, nous exerçons notre patience : l’été frais et humide conduit à des maturations lentes. Quelques parcelles sont vendangées le 21 septembre mais nous attendons une réelle amélioration du goût du raisin. Le déclic se produit et nous attaquons le Domaine de Thalabert le 28 septembre. Les Hermitage démarrent le 3 octobre, pour ne s’achever que le 9 Octobre, dernier jour de vendange où le Domaine de Roure et le Domaine de Saint Pierre seront vendangés simultanément.

Du côté des caves... Printemps - Eté 2007

Les rouges du millésime 2006 en élevage aux Vineum sont en cours de soutirage : les travaux d’aménagement des cuves de stockages et des chaudières de désinfections des barriques s’achèvent fin juin. Les soutirages d’été démarrent dans la foulée, afin d’oxygéner les vins pour garantir leur bonne stabilisation. A cette occasion des assemblages d’homogénéisation sont réalisés : les barriques d’âges différents, de différentes chauffes, différents tonneliers sont assemblées afin d’obtenir un vin le plus représentatif possible de la cuvée finale.

Concernant les Blancs 2006 les assemblages finaux ont été réalisés en juin. La nouvelle cuvée « La Chapelle Blanc » est sélectionnée parmi les barriques les plus élégantes du terroir des Rocoules. La mise en bouteille des blancs est prévue fin juillet. L’expression et la complexité du fruit des blancs 2006 est très satisfaisante : une belle vivacité soutenue par un gras élégant donne à ce millésime le côté minéral et puissant que nous espérions.

Les vins rouges de 2005 ont enfin achevé leur cycle d’élevage : certains ont été collés au blanc d’oeuf pour affiner la puissance tannique et tous sont mis en bouteille après soutirage début juillet.


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.